Minuit : Le baiser de minuit

Bonjour tout le monde, comment allez-vous? Nous tenons déjà à nous excuser pour la petite absence, départ en vacances, du coup plus d’internet mais je vous avoue que ça fait du bien! 🙂 J’ai malgré tout eu le temps de lire un peu, même si je me suis prise une grosse vague dans la tronche et que mon livre s’en est retrouvé complètement mouillé. La moralité de l’histoire, il ne faut surtout pas s’endormir sur la plage hahaha ! J’arrête le blabla et je vais passer au livre que j’ai lu pendant mes vacances.

Je continue avec de la bitlit , promis après je passe à autres choses au niveau du genre littéraire, surtout pour ceux qui n’aime pas ce genre littéraire.

Il s’agit de Minuit de Lara Adrian, cette saga ressemble à la confrérie de la dague noire si jamais vous connaissez.

L’histoire se passe à notre époque mais les vampires représentent les seules créatures extraordinaire dans cette série. Pour faire simple et concis, les vampires sont des extraterrestres arrivés sur terre il y a très longtemps. Ils ont tenté d’envahir le monde. Guerriers sanguinaires, ils vont s’adapter petit à petit à notre civilisation et ainsi créer « la lignée » un groupe de guerrier d’élites qui combattent les leurs, ceux qui ont succombé à la soif sanguinaire.

Gabrielle Maxwell est photographe de renommé à New York, elle va être témoin d’un meurtre en sortant de la nouvelle boîte de nuit de la ville. Elle va même parvenir à en prendre des photos avec son téléphone portable. En arrivant au poste de police Gabrielle va tout raconter aux policiers malheureusement personne ne vas la croire car, une fois de retour sur place, il n’y a plus aucune trace de sang ou de cadavre. Les policiers vont alors renvoyer Gabrielle chez elle en lui promettant qu’un agent viendra prendre sa déposition. Quelques jours plus tard, alors que Gabrielle n’y croyait plus, un homme vient frapper à sa porte. Lucan Thorne guerrier formé à tuer les renégats (vampire ayant succombé à la soif sanguinaire) et chef de la ligné se fait passer pour un agent de police pour récupérer les photos et effacer les souvenirs de l’humaine. Mais arrivé sur place, ils vont être irrémédiablement attiré l’un par l’autre et une chose au plus profond de lui lui dit qu’elle est sienne. Mais Lucan s’est promis de faire passer son devoir de guerrier avant tout le reste. A partir de ce moment là, Gabrielle vas devenir la cible des renégats, et Lucan va devoir l’amener avec lui, la protéger et lui faire découvrir le monde dans lequel il vit, en lui montrant de la même manière qui elle est réellement.

En ce qui concerne mon avis, c’est plutôt mitigé, j’ai bien aimé le livre car déjà pour une fois il y a de l’originalité dans la création et l’origine des vampires même si au début je me suis dit « whaaatttt ». Après c’est une saga un peu comme les ombres de la nuit ou chaque livre raconte une histoire propre, où chaque tome relate l’histoire d’un autre personnage de ce même univers. Par contre ce qui m’a un peu dérangé c’est que nous ne sommes pas vraiment dans de la romance, au niveau du texte ça peut être très cru. Sinon c’est très bien écrit tout le long. Je relève ensuite un certain manque d’action mais bon, cela reste un peu propre à ce genre littéraire. Le livre va surtout développer les sentiments et la position des personnages les uns envers les autres pour qu’on puisse arriver à comprendre le point de vue de chacun.

J’espère que cet article vous aura plus. N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous aussi vous lisez de la bitlit. Bonne journée à vous et bonne lecture !!!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s