La SFFF dans tous ses états

Comme mentionné dans l’article précédent, je viens aujourd’hui te dresser le portrait de la SFFF dans la littérature. Il existe de nombreuses catégories et sous-catégories propres aux écrits imaginaires, elles sont nombreuses et certaines sont plus exploitées que d’autres. On s’y perd assez facilement quand on ne maîtrise pas ce vocabulaire parfois indigeste et difficile à intégrer. Je viens aujourd’hui te dresser une liste référençant la plupart de ses genres et sous-genres. Le but n’étant pas de te perdre mais bel et bien de t’aider à t’y retrouver, ou juste à satisfaire la curiosité des autres, je vais tenter d’être brève et concise. Si tu as une question ou un avis à nous donner, hésitez pas à nous en faire part, nous serons ravis de pouvoir échanger avec toi.

C’est parti !

 

  1. science-fiction

Elle repose sur une avancée scientifique/ technique/ technologique non connu à ce jour ou impossible à atteindre. Ce genre littéraire se déroule dans un futur plus ou moins proche (anticipation) dans un espace plus ou moins connu (terre/espace/galaxie…). Nous retrouvons régulièrement dans ces écrits la mise en scène de voyage dans le temps, de voyage et de vie interplanétaire/ intergalactique, de rencontres extraterrestres, de catastrophes apocalyptiques ou encore d’intelligence artificielle disposant de leur libre arbitre. C’est un genre qui est très large et qui regroupe quelques sous catégories.

o   Hard science-fiction : Il s’agit d’un genre de science-fiction où la découverte et l’évolution des technologies est en adéquation avec les avancés technologiques du moment où le livre est écrit.

o   Voyage dans le temps : L’intrigue se déroule autour de paradoxe temporel.

o   Uchronie : L’intrigue part d’un fait historique existant qui est modifié, qui permet par conséquent, d’en modifier les actions et les issues possibles.

o   Steampunk : Il s’agit d’une uchronie où l’utilisation des machines à vapeurs est surexploitée / souvent durant la période victorienne ou lors de la révolution industrielle, conduisant ainsi vers un genre « rétrofuturiste ».

o   Cyberpunk : Ce sous-genre met le plus souvent en scène des sociétés étant dotées de grandes avancés technologiques se déroulant dans un futur relativement proche.

o   Space Opera : Il s’agit d’intrigues relatant des voyages interplanétaires ou interstellaires, une grande partie du genre se tourne autour de la science-fiction militaire (conflit armé).

o   Space fantasy : C’est un genre qui réunit les codes du space opera et de la fantasy (magie, prophétie…).

o   Planet Opera : L’intrigue prend place sur une terre mystique/ planète mystérieuse et non connue qui est explorée par des individus.

o   Post apocalyptique : Ce genre littéraire dépeint notre monde suite à une catastrophe apocalyptique, lié à une catastrophe naturelle, technologique, nucléaire…

o   Utopie/ Dystopie : Ce genre met en scène une société en tout point de vue parfaite dirigé par un gouvernement idéaliste avec une population parfaitement heureuse. / Il s’agit d’une utopie qui devient une contre-utopie, parfaite en apparence mais qui comporte de nombreux défaut. La population s’en retrouve souvent malheureuse mais inconscient de son état. La dystopie mène très régulièrement à des conflits politiques ou/ et à des rébellions.

 

  1. Fantastique

Il s’agit d’un genre littéraire se déroulant dans une intrigue ordinaire où on vient introduire des faits surnaturels. La peur est presque systématiquement présente dans le genre, peur due à l’introduction de faits ou de créatures impossibles ou jusqu’alors inimaginés.

o   Horreur : Il s’agit du genre le plus commun du fantastique, il inclut dans le récit les phénomènes surnaturels, l’apparition de créatures maléfiques, de monstres, de fantômes. Le sentiment de peur et d’angoisse et relativement présent dans ses écrits. Brrrr…

o   Gothique : C’est un sous-genre de l’horreur qui relate à la fois des faits macabres et sentimentaux.

o   Slatterpunk : Il s’agit également d’un sous-genre de l’horreur mais qui est ancré dans le réalisme.

o   Transformation : On traite ici principalement de la métamorphose d’humain en créatures.

o   Gaslamp fantasy : Il s’agit d’une sous-catégorie propre au fantastique malgré son nom qui prend généralement part en Angleterre lors de l’époque victorienne. C’est un genre relativement proche du steampunk.

 

  1. Fantasy

Il s’agit certainement du genre littéraire comprenant le plus de genre et de sous genres. Cette catégorie traîte à la fois du merveilleux et du fantastique. Ce genre littéraire présente de nombreuses interactions surnaturelles, qui sont très souvent acceptées (ce qui la distingue du fantastique) et viennent même régir la base des mondes qui y sont développés. Ces créatures imaginaires peuvent être issues de mythes où être pleinement ancré dans la réalité. De la même façon, on constate régulièrement dans ses œuvres la présence de magie.

o   Heroic fantasy : Il s’agit là d’un genre littéraire épique, mettant en scène un ou plusieurs héros se déroulant dans un monde merveilleux. Il est souvent question d’une quête initiatique que seul le héros peut réaliser en réalisant des épreuves difficiles et épiques.

o   Dark fantasy : On évolue dans ce cadre là dans un monde fantasy sombre, voir apocalyptique où souvent les protagonistes sont fatigués et abattus par les épreuves qu’ils subissent.

o   Fantasy humouristique (ou light fantasy) Il s’agit d’une interprétation (caricature) souvent très légère de la fantasy classique.

o   Romantic fantasy : On est davantage centré sur les interactions sociales et amoureuses dans ce genre là. On conserve malgré tout les bases de la fantasy.

o   High fantasy : Intrigue fantaisiste mettant en place des sujets sérieux avec souvent des antagonistes très sombres où le destin du monde est souvent en jeu.

o   Fantasy animalière : ce genre est composé de protagonistes ayant l’apparance d’animaux anthropomorphisés.

o   Fantasy urbaine : Il s’agit d’introduire des créatures fantastiques dans un milieu urbain où les avancés technologiques actuelles et la magie se côtoient au quotidien.

o   Fantasy oriental : Il s’agit d’introduire les bases et principes de la fantasy et de les intégrer à un milieu oriental.

o   Fantasy médiéval : Il s’agit d’introduire les bases et principes de la fantasy et de les intégrer à un cadre médiéval.

o   Fantasy historique : Il s’agit de reprendre des faits historiques, d’y insérer les codes de la fantasy pour les voir modifié en conséquent.

o   Fantasy mythique : Il s’agit d’une intrigue fantaisiste qui est proches des mythes et légendes.

o   Science fantasy : Il s’agit de mettre en place les avancées technologiques actuelles dans un cadre fantaisiste, médiéval ou antique.

o   Space fantasy :Il s’agit des bases de la fantasy importé dans l’espace et/ou d’autres planètes.

Aujourd’hui, l’écriture évolue, et même si nous retrouvons de nombreux écrits suivant les codes défini par les genres littéraires présentés ci-dessus, nous retrouvons également de nombreux mix entre ces différentes catégories. Cela permet de sortir un peu des sentiers battus, de donner un second souffle à ses schémas vu et revue, et d’octroyer de nouvelles possibilités aux écrits de l’imaginaire, nous permettant d’avoir accès à de nouveaux contenus.

J’ai vraiment utiliser des grands classiques pour illustrer ses différents genre. Sur le blog, de part nos chroniques et nos lectures, tu verras autant de livres classiques que des nouveautés, des œuvres connus ou malheureusement trop méconnus.

Je te dis à très bientôt dans un prochain article.

 

Publicités

2 commentaires sur « La SFFF dans tous ses états »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s